Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
VTT Mardié

Articles avec #randonnee 2014 tag

Renaud entre Loire et Forêt : Cherche club désespérément !

1 Décembre 2014 , Rédigé par VTT Mardie Publié dans #randonnée 2014

Bon, je m'y colle! (telle la boue de bon matin sur les pneus de mon VTT!)

Je rejoins Scott chez lui avec un peu de retard et nous partirons vers 9h00 sur le parcours des 50 kms.


Vu l'heure, tout le monde est déjà parti mais comme je l'expliquais à Bernard récemment, son rythme étant ce qu'il est, au premier ravitaillement, nous l'avions rejoins accompagné de notre trésorier Pascal. Ce dernier m'apprend qu'Hervé et Denis sont repartis depuis peu sur le 50km.


J'avale un morceau de brioche, bois un coca et c'est reparti pour une poursuite infernale. Le parcours est bien sympa : plein de singles en forêt, la boue est présente et même bien présente. La température n'aide pas et ne montera presque pas de la matinée (3,6° au départ et 4,3° à l'arrivée). les chemins blancs, singles en forêts, descentes et montées s'enchainent (300m de dénivelés tout de même ce matin).


Au 30ème km, j’aperçois un maillot de Mardié au loin. J'en ai déjà plein les jambes mais je finis par revenir sur Hervé, qui, après 3 semaines d'arrêt, n'est pas au mieux de sa forme. (c'était quand déjà le roc Hervé?).

Malgré ses incantations pour que continue seul ma route, afin de le laisser choir en paix, rien n'y fera (à ce stade, je suis en mode récup. et n'ai plus rien dans les gambettes).

On retrouvera Denis au 2ème ravito en train de sucer ses dosettes (attention aux addictions Denis !).
On bois un coup, pisse un coup,puis on tire un ... trait sur le ravito pour se réchauffer en pédalant.

On repart alors sur des singles toujours très sympas mais l'effet ravito s'estompe rapidement et seul Denis en garde sous le pied.
A 2 kms de l'arrivée, Denis me sèche sur une côte en bitume que mes jambes refusent de grimper. Hervé, finira pas très loin derrière. les 50 feront finalement 54kms à mon compteur.

A l'arrivée, j'ai aperçu quelques Mardiésiens supplémentaires mais le temps que je lave le vélo, tous étaient déjà partis (ah l'esprit Club!).

Scott, qui s'est rabattu sur les 35 kms avec le retraités (p'tit joueur) retourne m'accompagner à l'apéro ou je découvre que j'ai gagné un lot : 2 splendides paquets de tartelettes industrielles! Bref je suis un homme comblé!

Pas vu non ce matin mon voisin, le coloropathe! Il a sûrement passé sa matinée à contempler son jardin fraichement déguisé en crêche

à dimanche prochain, Renaud

Lire la suite