Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
VTT Mardié

WE PERCHE (mon compte rendu...)

9 Juin 2010 , Rédigé par VTT Mardie Publié dans #Divers

Hello les amis.

 

Après 2 jours d’attente d’un compte rendu relatant la réalité de ce WE, rien… personne n’ose se lancer… curieux… même les plus bavards, JM ou Doumé restent muets, ou lancent de petits merci(s).

 

Aussi, et pour les irréductibles gaulois Mardésiens qui ne sont pas venus, je me dois, par esprit de sacrifice de vous relater quelques faits majeurs, que mon esprit à retenu.

En effet, je manque de temps pour vous relater tout ce que peut contenir un WE club VTT Mardié !

 

Rappelons déjà que nous sommes donc licenciés dans un club VTT, UFOLEP il est vrai, mais tout de même dont l’esprit est le sport plaisir…

 

Donc départ Samedi 8h00 chez JM -> Café croissants pour la route

Les véhicules partis, les anciens en tête, esprit club oblige, ne nous attendent pas et partent devant.

On se dit alors « Ca doit être Bernard qui conduit !».. mais non, c’est Serge… mais certainement que Bernard pointe un 357 sur sa tempe s’il ne démarre pas immédiatement

 

200 kms et 2h30 plus tard, il est 11h30 arrivé au gite sous un grand soleil

Chacun s’installe, les ronfleurs au fond (enfin ceux qui sont identifiés), les péteurs au centre (Claude et Jean Paul -> et oui messieurs, je balance tout) et les filles à droite (sauf Mme Franck pas autorisée à quitter son mari Franck !)

Inspection des sanitaires -> et là chacun comprend pourquoi il y a quelques semaines je déconseillais la savonnette -> Douche commune (sauf pour les filles et enfants -> 1 douche fermée)

            Messieurs les prudes… une petite douche avec ses potes ça n’a jamais tué personne….

11h40 apéro

            Les anciens (ah oui -> Bernard, Serge, Yves, Jean Jacques et Claude) aux manœuvres

12h00 repas froid, RAS, nickel + vin à volonté pour les anciens et quelques autres qui tentent de suivre… sinon jus de fruit et eau

 

A ce stade, distance parcourue à VTT proche de zéro, dénivelé = 0, mais litres d’alcool déjà haut !

 

Bon c’est pas le tout, mais on est venu pour pédaler

 

On s’équipe et reprend les voitures direction La Chapelle d’Angileon (excusez les fautes !!!)

 

Tout le monde est là, sauf………….. les anciens partis devant et qui se garent devant le cimetière (une mauvaise langue dira plus tard « Et bien comme ça vous étiez déjà arrivé au cimetière ! »)

 

Bref on décolle au final vers 15h00

 

1km et cricri à un pb de frein arrière

MONSIEUR n’aurait il pas lu les mails de consignes du GO Didier ?

 

Esprit club oblige, tout le monde se sauve sauf 4 irréductibles qui l’attendent (dont les 2 mômes -> normal Cricri est un gamin ?!)

Bref on poursuit et arrive direct à froid sur une patate -> Cardio direct 175 !

 

La suite est une succession de bosse à monter / descendre / monter / descendre / monter / descendre / monter / descendre / monter / descendre..

 

Après 25 bornes, arrêt dans une ferme pour ravitaillement… fait trop chaud, plus d’eau.

 

Quelques kms plus loin, alors que nous pédalions tranquillement sur la route en prenant plein de place (normal c’est nous) une gentille dame nous dépasse très énervée en klaxonnant et casse sa boite de vitesse dans un vacarne qui nous a bien fait rire !…  dommage !

 

Ah oui, remarque importante, il y a 2 tandems

1 costaud et un faiblard… lequel est lequel ? -> Yves et son fiston de 3 pouces et JM et son beauf et "stocker" : Doumé

 

Au fil des kilomètres, c’est alors que nous nous apercevons que Doumé a changé de couleur.

Il n’est pas bronzé… non… mais rosé… vous savez cette petite couleur qui vous envahit quand vous manquez d’air… que vous en bavez bien.. et que des petits rigolos n’arrêtent pas de vous chambrer…

Un beau petit rosé, pas celui qu’on boit, mais plutôt celui qu’on vomit !

Et oui, car stocker derrière JM cela signifie -> t’as plus d’air, tu pédales comme le pilote, dans les descentes t’es à bloc, car JM connait pas les freins dans les descentes, tu ne sors pas la tète sinon tu te prends une volée de bois vert (eu sens propre) et enfin après 40 bornes, tu respires le doux parfum du beauf qui en chie aussi…

 

A quelques bornes de l’arrivée, je m’approche d’Yves qui commence à être un peu fatigué (qui ne l’est pas) et qui a tout de même la bagatelle de 68 ans

            « t’inquiètes pas, là on a reconnu, maintenant c’est tout plat »

            Désolé Yves, je me suis planté…. C’était pas tout plat !

 

Apres 48 kms et quelques dernières grimpettes, nous arrivons aux voitures à 19h45

 

Les anciens à peine arrivé, décollent aussi sec sans ………-> nous attendre !

            Apéro oblige….

 

20h15 ils sont à l’apéro, certains avant même la douche (là je ne vais pas balancer !)

 

Arrive le moment tant attendu du repas chaud et copieux… attendu !

Et là y’a un hic… c’est froid

 

C’est alors que Super Sébastien intervient et après un show digne de Las Vegas (et je m’y connais) sauve Didier d’un lynchage assuré (comme le musicien dans la BD Astérix).

            Un doute à tout de même subsisté avec le porc qui était un poil vert !

            Nous en avons donné une tranche aux oies pour tester… et aussi à CriCri

            Après que les 2 énergumènes (Oie et Cricri) aient mangé cette viande sans devenir vert aussi, toute notre table s’est jetée sur le port vert !!!!

 

A noter que durant le repas les anciens étaient encore à l’honneur… en sirotant un carton complet de rouge à 8 ou 10….

            Inutile de répondre en disant que c’est faux… on est au moins 25 à l’avoir noté

            Même qu’il y en a un qui a balancé Claude -> « Lui il ouvre aucune bouteille (mais que fait il à part peter ?) mais il les sirote toutes… »

 

Bilan le lendemain matin

            Des cadavres sur le gazon

            Les anciens levés derniers à part Yves… si si véridique !

 

Il a plu comme vache qui …. Bip !

Et là le moral en prend un coup

 

En même temps, tous les ans il pleut le Dimanche… donc on ne change pas une équipe qui gagne.

 

8/9 gars partent sur 60 bornes, les autres sur un tracé estimé de 30 bornes

 

Sauf… et oui il y a un sauf… la petite famille Garnier qui s’est lamentablement dégonflé et ne vient pas…

Peur de la pluie.. qui ne tombe et ne tombera plus.

 

Nous partons donc vers une petite boucle

Rien à signaler de particulier, quelques petits incidents mécaniques, un ou deux jardinages et RAS.

Vers 15 bornes, appel de Didier « on se retrouve à la chapelle de machin truc » « ok»

            PS : le message est traduit par Doumé… nous aurions du nous méfier

 

Bilan, nous ferons les 26 bornes initialement prévu et arriverons à l’air de pique nique que nous avons annulé vers 11h30…et pas de Didier ... !

            Là un ancien (que je ne balance pas par respect) me dit « 11h30, mais on va manger à quelle heure ? »

            Et oui car maintenant il faut rentrer, et il y a au minimum 20 bornes par la route.

 

Bernard dans un élan de générosité nous dit « Faut prendre Tourtoure »

            Signalons que Tourtoure est au nord et que l’on doit aller au sud ouest

            Perso je réponds « vous faites ce que vous voulez… mais moi je pars à l’opposé »

            Bizarrement, tout le monde me suit (Bernard… certainement l’âge qui perturbe ta boussole interne… »)

 

Après 20 bornes de route (pour éviter les chemins qui auraient certainement été moins pénible à VTT), nous voila arrivé

            Bilan de ce Dimanche pour nous 50 bornes, le compteur de Valentin affichant au total 98 bornes !

 

Ah oui j’allais oublier l’essentiel

            Ce WE m’a permit de comprendre la proximité qui doit régner entre beaux frères.

            J’ai en effet assisté à une scène par exemple « Soulage l’arrière » Doumé s’exécute et tente (à priori) un emboitement sur JM…. Chaud show !

            Nous avons aussi tous pu noter que "stocker" cela fiche la trouille.. le cuissard de Doumé étant bien imbibé !

            Allez courage les Garçons …

 

15h30 départ du gite propre et rangé

2h00 de coyote plus tard (les initiés comprendront) arrivée à Mardié….

 

Voila ma version de ce magnifique WE

 

Une remarque pour JM : Nous avons un plombier (qui retire les mauvaises odeurs des gites), un cuisto… manque un médecin… faudrait en trouver un

 

Messieurs les anciens, qui aime bien châtie bien…

Félicitations et chapeau bas à Serge et Yves…

Merci à Didier le passionné (il faut l’être pour organiser ces sorties) mais aussi au club pour cette ambiance.

 

Vivement l’année prochaine

 

Les stats du WE

Groupe 1 -> 98 kms, 850 m le samedi et 600 le Dimanche

 

Les vidéos sont sur Youtube : http://www.youtube.com/index

Rechercher par ces mots clefs : LCO VTT Mardié Perche

 

Les photos sont de Denis, Doumé et moi-même.

 

Prochaine étape, je compte sur vous pour la rando du 27… il reste du porc vert et plein de rosé dans les caisses pour le repas du midi

 

Christophe

 

PS : toute ressemblance avec des personnages ou faits existants seraient que pure réalité

 

Les photos, cliquez sur une image

 

DSCN1294  DSCN1344

 

 

 

 

 

 

Bonjour à toutes et tous,

Je rejoins Jean Marie sur pas mal de points.
Cela s'appelle l'esprit de famille.

D'autre part, je tiens à ma vie vie et je n'oublie pas qu'il est le brillant pilote de notre engin à deux selles, deux pédaliers et seulement deux roues.

Je rejoins la nécessité, non pas de circonstance mais réellement méritées, des remerciements pour notre week end dans le Perche.

En effet, Didier nous a préparé et réalisé une partition sans fausse note, dans une belle harmonie et avec un rythme soutenu.
Joli chef d'orchestre!

Par ailleurs, le compte rendu assez plaisant, exhaustif, quelque fois romancé et presque toujours honnête de notre Christophe V m'a beaucoup plus.

Je reconnais qu'il est très difficile de parler de soi...cependant certains détails eu été croustillants voire rigolos!

Pour ma part, je ne sais pas si mon visage relatait mes émotions, mais je vous confirme que la place arrière du tandem est particulière.

En plus d'être celle à partir de laquelle rien ne se décide (sauf pédaler), d'être celle ou le passager est appelé à descendre et courir, d'être celle ou l'on a l'impression d'être seul à pédaler, d'être celle ou l'on imagine plus le paysage que l'on en profite, c'est aussi celle ou l'on a besoin de beaucoup d'oxygène !
Et là, la logique du tandem est étrange.
En effet, votre complice vous empêche d'avoir la petite brise salvatrice qui fait tant de bien par grandes chaleurs et de fait, empêche vos poumons de se remplir de cet air si doux que la campagne nous offre et que votre corps vous réclame à outrance.

En conséquence, c'est vrai, vous devenez écarlate!

Néanmoins, cet engin permet de prendre des photos en roulant, de pousser ses camarades dans le fossé ou de leur mettre une claque sur le casque en les dépassant.
Ah oui, j'avais oublier de vous dire, c'est aussi l'engin qui double tout le monde. Que dis je double, enrhume !!!!!

Enfin, nous aurions pu parler de nos guides et donc de Christophe V.
Là aussi, je crois que les sentiments restent mitigés.

Nous avions 3 gps 1/2 (Bernard), le premier jour. Le deuxième jour, il n'en restait plus que 2 1/2 (toujours Bernard) !!!
Et oui, Christophe a "bragé" le sien. J'espère que tu as pu le récupérer.
Et je vous confirme, malgré tout cet arsenal, que nous avons fait plusieurs "points", plusieurs demi tours imposés, plusieurs descentes inutiles puisqu'il fallait les remonter...

Quelles solutions s'offrent à nous ???

Tous équipés d'un gps ? Non, nous aurions tous des chemins différents.
Un seul gps ? Non, nous ne pouvons pas mettre tous nos oeufs (ce n'est pas sexiste) dans le même panier.

Bernard ? Non, le son du gps est bon, mais l'écran pas très clair...

Bon, il ne nous reste qu'a continuer comme cela sans rien changer. Cela nous permettra d'avoir des choses à dire sur les comptes rendus.

Blague à part et pour redevenir sérieux, cette sortie est tout simplement géniale, alors Bravo!!!


Doumé

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article