Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
VTT Mardié

Les "Creusés"...

4 Mai 2011 , Rédigé par VTT Mardie Publié dans #Divers 2011

Salut à toutes et tous,

 

Nous voilà de retour et après une soirée de récup, je me décide à vous narrer notre petit périple en terre Limousine.

 

Tout d'abord, à titre de rappel, avec Christophe JEANNOT dit Cricri, nous étions inscrit au raid VTT : La Grande Traversée du Limousin (GTL).

Comme son nom l'indique, nous avons décidé d'aller passer 3 jours en Creuse. C'est vraiment la campagne....!!!!!

 

1°/ Jour 1

Donc, comme convenu, je récupère Cricri à 6h15 chez lui, vendredi matin.

Une fois les coordonnées rentrées sur le GPS, nous voilà lancé sur l'autoroute, voiture chargée.

 

Petite pause vers 7H30, afin d'avaler un petit café/croissant au beurre : idéal pour la préparation "sport" !

 

Arrivés à 8h30 sur le lieu, nous sommes dans les premiers et le petit village d'Evaux les Bains est très calme et reposant.

Le village départ se met en route doucement, nous montons nos VTT et nous les confions aux semi-remorques de l'organisation.

En effet, nous aurons une liaison en bus d'1h30 pour un lieu de départ officiel différent... à 100km !!!!

 

A 9h30, petite collation nouille/jambon. Nous nous habillons et confions nos bagages au GO. Chaque jour, l'organisation prend en charge notre matériel.

Tout se passe assez bien, bonne ambiance, bonne météo, beau paysage...très très vallonné.

Nous commençons à discuter avec quelques coureurs venus d'un peu partout mas surtout du Nord. Cricri est quasi chez lui...

Sur 250 participants : 50 belges, 50 Ch'tis,....Ca cause bière et frites !

 

A 13h, a St Sulpice Laurière (belle bourgade) nous enfourchons nos VTT et nous partons en paquet pour 50 km annoncés.

Le beau temps pointe son nez, de ci de là...Nous évitons même une averse.

 

Les premiers kilomètres font apparaitre les premières côtes. Des vraies !!!!! Celles qui font mal !

En fait, le parcours monte et descend pendant 50 bornes. Cela casse les pates.

Néanmoins, nous prenons du plaisir et profitons des paysages.

Cricri se trouve plus à l'aise dans les descentes que dans les côtes. Il envoie gros !!!

Il est clair que pour une reprise, nous avons choisi le bon entrainement.

Cricri ne pète pas le feu. En bon copain, je fais les ascensions à mon rythme, et il me rejoint (je l'attend) sur les sommets ou dans les descentes. Cela me permet de faire quelques photos.

Pour une fois, c'est lui qui est derrière.

 

Dans une belle descente, voulant faire le point avec mon pote, je tourne la tête en arrière. Manque de chance, il devait y avoir une bosse, car mon vélo a viré à droite toute, direction les arbres.

Vu la vitesse, mon seul réflexe a été de freiner. Le noisetier m'a amorti. Seul le bout de mon nez a été rayé...Ouais, je sais, il dépasse...

 

Au bout de 20km, premier ravito, je m'aperçois que ma roue avant se dégonfle. Crevaison !

Pas de souci, je répare avec une chambre. Seul hic, notre pompe est faite pour les grosses valves....Heureusement un VTTiste présent me prête sa pompe, OUF ! Il avait une pompe à pieds !!!!

Nous continuons, notre rando avec son lot de descentes techniques et montées abruptes.

3h30 plus tard, nous franchissons la ligne avec 55 km au compteur et 1400m de dénivelé. Nous sommes à Guéret.

Nous avons eu un ravito tous les 20km et un dernier l'arrivée.

Belle arche d'arrivée avec plein de spectateurs qui encouragent. C'est vraiment cool.

 

Après avoir récupéré nos bagages nous nous installons dans le gymnase qui va nous servir d'hôtel. Matelas gonflable et duvet !

Le soir, bon repas pris en commun, massages et étirements et dodo. "Nos amis" du Nord se retrouvent pas loin de nous ! Nous sommes maudits !

Ils parlent super fort et ce n'est pas forcément très intéressant (je reste poli).

 

 

2°/ Jour 2

Après une nuit aléatoire, réveil à 7h30 pour un départ à 10h.

Mon voisin de gymnase et néanmoins ami, a également mal dormi. Il bougonne : tout va bien !

Mon matelas ne doit pas être complètement hermétique car il s'est dégonflé et mon dos flirte avec le sol.

 

Bon petit déjeuner, étirements matinaux et nous voilà prêt pour la deuxième étape.

Aujourd'hui, 70 km annoncé.

nous partons de bonne humeur. Cricri va un peu mieux et les côtes se montent mieux. C'est pas encore la grande forme, mais il reprend du poil de la bête.

Pourtant, elles sont plus dures et plus longues.

Les descentes assez techniques sont avalées à vitesse grand V. Cricri est vraiment à l'aise et envoie les watts. Heureusement, les côtes le calment.

 

Parcours magnifique avec un grand ciel bleu.

Toujours les ravitos tous les 20 km. Trop bon.

Depuis la veille nous avons remarqué un petit gateau local a base de noisette et noix, ou noix de coco ou au citron qui fond dans la bouche ! Hummmm !!!

On en profite largement en se disant (pour la conscience) que c'est énergétique !

A mi parcours, me sentant à l'aise dans les descentes, je lache bien les freins et ce qui devait arriver, arriva... A bloc, au bas d'une compression ma roue avant emprunte une ornière que je voulais éviter. Mon guidon se braque à 90°, conclusion : carreaux avant !

Le sol est très meuble et j'ai beaucoup de chance. A part deux bleus et quelques légères égratignures, rien de cassé, vélo OK !

 

Nous avalons les km et après 4h45, nous franchissons le sommet d'Aubusson au pied des ruines du château local.

Cricri est heureux et moi aussi. Belle journée. Super entrainement.

Nous totalisons 75km et 1800m de dénivelé.

 

Nous regagnons notre hôtel (gymnase). Nous prenons le soin de nous positionner loin des Ch'tis.

 Bonne douche à température habituelle...froide, petite collation et nous décidons d'aller faire un petit tour en ville.

Après deux petites courses au super marché local, nous revenons au camp de base pour l'apéro offert par la municipalité puis le repas du soir.

Nous ne faisons pas de vieux os car la fatigue se fait sentir et de plus, l'organisateur nous annonce un réveil à 5h30 !

 

 

3°/ Jour 3

Dès 5h15, les premiers réveils se font entendre ! Cricri a vraiment mal dormi.

Petit dej vite avalé, nous plions nos bagages. Et là, la magie opère : au début tout rentre facilement, mais le sac est plein alors qu'il reste des affaires à ranger ???!!!...

.

Nous avions retrouvés depuis la veille deux compères du Loiret, un de Gien et un autre de Menestreau.

Nous continuons à discuter avec eux tranquillement en attendant le départ. Le matin est frais, 5° !

 

A 8h les fauves sont lâchés et nous voilà partis pour 55 km en direction du finish à Evaux les Bains, village départ.

La machine a du mal à se remettre en route.

Cricri va de mieux en mieux. La première moitié sera son échauffement et ensuite, il envoie les chevaux.

Pour ma part, tout se passait bien jusqu'au km 40, et ensuite, petite chute de régime avec des crampes dans les 5 derniers km. Cricri en profites pour me taquiner et me faire des photos "avantageuse" ! Faux frère !

Nous continuons notre serie de photos et contemplons toujours autant les paysages.

Aujourd'hui, aucune chute...YES !!!

 

Nous finissons cette étape le sourire aux lèvres.

Le compteur indique 60km et 1200m de dénivelé.

 

Bien fatigués mais contents, nous lavons les vélos (Cricri se débrouille pour crever au lavage), rangeons nos vélos et valises dans le coffre, bonne douche et direction le repas pour un bon pavé de boeuf limousin : un vrai régal !

 

Voilà, un petit bout de ce chouette moment avec mon compère.

Super ambiance ! 

 

Super raid à recommander ! Organisation nickel, ravito nickel et bien placé, fléchage nickel avec commissaires à chaque intersection. Organisateurs dispo et présents.

Vraiment trop cool !

Les parcours sont très sympas et variés avec des vues magiques(ca monte et ca descend....) Le petit plateau a tourné à plein régime !!!!

 

 

 

 

Voici quelques clichés pour vous en montrer un peu :

 

 

Photos ici

 

 

A très bientôt

 

Doumé

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article