Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
VTT Mardié

C’était pourtant bien parti !

9 Mai 2010 , Rédigé par VTT Mardie Publié dans #Divers

C’était pourtant bien parti


 En me joignant au petit groupe d’éclaireur du WE fans le Perche du 5/6 juin prochain, je m’étais dit : « Ca va être cool, ils nous là font toujours façon « on en a bavé » mais ça doit plutôt être peinard ! »


 01Bref, 7h15 départ de chez JM, 7h30, Aude est embarquée dans le le véhicule, 8h00, nous quittons Orléans avec le dernier et non moins essentiel laron, Didier, qui n’est autre que le guide !



10h00, petite halte café / gasoil dans une station/bar restaurant/café du Perche, avec cette odeur… d’ancien et caractéristique déco du fond de nos campagnes. C’est là que Pascal nous vante les plages des Bahamas… Tandis que Aude nous parle de Los Angeles !


10 kms plus loin nouvelle halte, pour aller encourager Valentin qui court à Trizay Coutretot. 2 petits tours et puis s’en vont !10





11h00 arrivée à St Victor de Réno. Il fait 8°C et sa « pèle ». Aude refile une boisson magique à Pascal, JM, Didier (je crois..) mais pas moi… pas confiance !


Pasc18al se masse à la crème chauffante durant de longues longues longues minutes, au pied de l’église, puis à 11h30 nous finissons par décoller

Jusque là, hormis le retard sur le timing de Didier, tout va bien !




Perso je suis avec Didier pour une boucle de 27 kms , Aude, Jm et Pascal formant l’autre groupe pour une boucle de 20.


200 m, puis première bosse. Et pas une bosse de tartuffe, non une vrai qui vous colle à froid… et là elle me colle… Didier tranquille pédale… ça commence fort.


1 km plus loin, premier jardinage, demi tour… et passage dans un bois déboisé … et hop une branche dans le dérailleur qui casse !


« Bon bien c’est cuit ! »


Appel vers JM, nous décidons un regroupement. Après une fixation de fortune je pars en roue libre, profil descendant… puis ça monte et là Didier tente de pousser mes 59 kilos, façon entrainement de « je monte 15 % sur du plat ». Après 500 m (tout de même), je mets pied à terre et poursuis à pied.


90Puis je décide de démonter le dérailleur, raccourcir la chaine et me placer en 34 – 24 vu le profil du coin. Nous retrouvons les 3 compères qui nous attendaient.



 

Les groupes sont re formés, Didier – Pascal et JM, Aude et moi.

Et là Jm dit amicalement : « Sympa les gars, vous me laissez avec une blonde et un boulet ! »

Euh JM, c’est qui le boulet ?

110


Nous repartons, après 300 m, Aude : « Et les gars, je suis crevé ! ». Tu vois JM, le boulet c’est pas celui que tu penses…


Ensuite, nous terminerons la boucle des 20 kms, en empruntant des singles bords de rivières, forêt et champs super sympas. Dans les descentes et en bosses, j’étais bien avec mon single… mais sur le plat je vivais de grands moments de solitudes à 120 tours / minutes et un bon 18 km/h au taquet !!!!!


141Au passage devant la Chapelle Montligeon (je crois que c’est son nom) Aude nous fait son caca nerveux et veut absolument faire sa photo !






15h30, r175etour au point de départ, pique nique ( PS : ventre vide depuis le matin !!! ) sans alcool, puis re-départ tous ensembles.


Auparavant,  Pascal se blesse avec son couteau... Et hop intervention de Mc Leopold de Mardié !


Après 10kms, je commence à avoir les cuisses grosses comme des pastèques, je décide donc de rentrer direct pour ne pas ralentir le groupe.


Problème : C’est Pascal qui a les clefs (normal c’est son auto !!!) et il est devant en haut d’une bosse.

JM se dévoue et fait l’aller-retour..


Je rentre donc par la route à un bon 17 km/h mais en pédalant comme un âne !

Les autres poursuivent


Arrivée à l’auto, je me dis « Tu as le temps, nettoyage, installation, petite sieste avec  la radio… » et le téléphone sonne… je viens à peine de retirer mon casque !

« Allo c’est JM… peux tu prendre l’auto et nous retrouver à Remalard ! »

« Euh bah oui mais laisses moi 5 minutes ! »


Bref, 30 minutes, 15 kms et un jerrican d’explosé dans la remorque avec les sacs plus tard, me voila à Remalard.


Didier et Pascal sont là mais ou sont les 2 autres.


Et c’est alors que JM arrive en courant vélo à la main… trop fort le président !

Aude a encore crevé ! Alors JM… c’est qui le boulet ?


Le temps se noirci, le vent se lève.. juste le temps d’accrocher le dernier  VTT  et c’est le déluge.


192Nous avons ensuite poursuivi vers le gite pour reconnaissance des lieux et préparatifs.





Puis après 180 kms, 2h30 d’auto, la rédaction des menus, chambrées et autres détails incontournables, dépose de Didier, puis Aude, soit environ 22h00, et rien dans le ventre, nous voila à Mardié….

   


Que retenir de cette journée :

- Le perche c’est tres beau

- Les villages sont beaux et isolés !

- La nature est riche et verdoyante

- Les chemins sont vallonnés mais pas trop dures

- Le single c’est pas pour moi

- Il faut toujours avoir une patte de dérailleur avec soit

- Les WE recos ce n’est pas de tout repos

- Le boulet n’est pas celui que l’on pense !

- Didier est vraiment top en organisation

- Les chiens n’aiment pas les Orléanais

- Luc il faudra baisser la tête dans le gîte


PS : La bière que vous avez gagné mais que vous n’avez pas eu le temps de boire est au frais (et oui même pas eu le temps de boire une biere !)

 

 

Christophe


Toutes les photos (Aude, Jm et moi même)

178

 

 

 

 

Bonjour à tous,

MERCI tout d'abord à Christophe pour son compte rendu digne d'une BD.... je dois avouer qu'après réflexion, il n'était pas, en effet, le boulet de la journée !!

son récit étant particulièrement complet, j'ajouterai juste les anecdotes des chiens et des couches...

Vous avez pu lire que le timing était très serré avec ce détour pour encourager Valentin (fiston de Christophe) qui, a fier allure sur un vélo de course... même si je commence à me poser des questions sur la véracité des propos souvent relatés par nos routards : "on a roulé à une moyenne de 37, 40... avec un vent de face,.. à fond !

J'ai assisté à 3 courses de vélo dernièrement dont celle de Valentin (2 tours !) et j'ai plutôt l'impression qu'il y a une option "salon de thé".. Les gars se regardent, discutent, accélèrent sur 300 m pour ralentir à nouveau.....   il s'agit certainement d'une stratégie de course mais laquelle ???  

Après cette taquinerie pour nos amis routards (dont certains réagiront j'en suis sûr !), revenons à notre histoire de couches... il fallait donc gagner du temps pour respecter le timing fixé par notre guide, Didier d'où l'idée de mettre la tenue VTT sous nos vêtements civils.. et notamment le cuissard/corsaire/collant avec gel intégré !!

Il faut reconnaître que cela tient chaud aux fesses dans une Audi pendant 2 heures de route...

Nous avons eu chaud aux fesses également par la suite mais c'était plutôt dû cette fois à la présence de deux chiens (chiennes d'après Aude qui a eu le temps de vérifier le sexe !)...

les faits : nous venions de quitter un tronçon de route "valonnée" et nous apprêtions à traverser un bois en passant devant une maison lorsque que 2 chiennes ont surgi ... et notamment un(e) Malinois particulièrement agressive (poil hérissé et babines retroussées..) : Didier, en tête, a pu passer..ce fut limite pour Pascal surtout pour ses mollets.. pas facile en plus de déchausser en montée !!

un rapide coup d'oeil en arrière (pour ne pas quitter le Malinois qui du coup se rapprochait de moi !!) pour apercevoir Aude, figée à l'entrée du chemin... m'oubliait pas les gars !!

je suis revenu à sa hauteur (un Président n'abandonne pas ses adhérents... pensez à me faire modifier ce paragraphe dans le réglement !) et nous avons pu rejoindre nos 2 amis tout en restant prudents pour nos arrières qui semblaient intéresser notre Malinois..

Nous nous sommes dit que nous nous en étions bien tirés sur ce coup là.... pas sûr !!! car après 300 mètres nous nous sommes retrouvés bloqués devant un grillage.. et après 5 minutes de réflexion (Didier, trouve nous un chemin pour ne pas repasser devant les chiens !!)... et de recherches d'un traçé .. il fallait se rendre à l'évidence : impossible de ne pas repasser vers nos amis les bêtes !!

Nous nous sommes présentés à quatre cette fois mais ce fut chaud tout de même pour Pascal et Didier car en plus d'avoir de belles dents, la Malinois avait un cerveau et a essayé de prendre nos amis à revers en faisant le tour de la maison..

Nous avons ensuite repris le chemin du retour jusqu'à Rémalard .. en un temps record !! 

Cette fois, vous savez tout... très sincèrement, pour celles et ceux qui se sont inscrits, vous ne serez pas déçus et pour les autres qui ne peuvent venir.. nous vous raconterons nos péripéties..

Bonne semaine à tous

JM

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article