Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
VTT Mardié

A Arrabloy, on boit

11 Novembre 2010 , Rédigé par VTT Mardie Publié dans #Randonnée 2010

Hello à tous !


Ce dimanche, je testais le nouveau programme des experts sportifs Doumé & J.Michel G : de la nourriture riche la veille, du rouge, une nuit de moins de 5 heures et hop sur le vélo ! Bon je dois dire que pour une première cela n'a pas été très convainquant, j'ai eu les jambes raides, le coeur au bord des lèvres, une panne de jus... je vais également demander conseil à Marco car finalement je me demande si ce n'est pas le fait de dormir qui m'a coupé un peu les jambes.

A Arrabloy, dimanche matin, après une nuit bien humide, il n'y avait pas foule au départ et dès les premiers cent mètres, au coin du stade, débute le programme "zou à fond dans les flaques" , un peu de dénivellé dans des chemins larges et presque sec, un passage en bordure de l'A77 où les quelques vvtistes faisaient plus de bruit que les voitures et nous avançons vers Briare, ses émaux qui sont sans doute fabriqués avec la terre du coin, de la "quicollebien". Prévoyant nos amis de Gien Relax avaient mis un ravito au bout de 30 minutes de pédalage. Je trouve que finalement étant parti seul, je ne freine pas les autres, mon programme d'entrainement n'est pas concluant

Oui ça glisse, le vélo est couvert de feuilles, les vitesses ratatouillent mais le balisage est top, les ravito sont bien avec "de tout comme chez nous" et toute l'équipe du club est vraiment très très sympas. Après des singles en bord de Loire, le passage du pont canal, nous reprenons la direction Gien via St Brisson, joli village de vigneron en haut de la côte car je rappelle que la rando s'appelle "les coteaux du giennois".

A organiser un ravito dans une cave à St Brisson, je retrouve ceux qui sont partis avant moi... je retrouve Bernard, Serge et Denis, pardon Blanc, Rouge, Rosé. Je n'arrive pas à savoir qui est entré dans la cave, qui est sorti, qui y retourne... en tant que quatrième je suis désigné Rillettes, car vin et barre de céréale c'est décevant. Un coup de blanc (du 2008 de la cave de l'Oselier) à 10h10, cela faisait longtemps, mais il était bon et en écoutant que notre courage et afin de ne pas décevoir nos amis organisateurs, nous partons avec Denis faire une boucle de plus pour terminer à plus de 40 km mais pas autant que les 60 possibles. Quelques montées et descentes de coteaux, nous repassons par la cave et puis nous allons chercher le pont à Gien, puis une grimpette à demander où se trouve le remonte pente et nous sommes de retour avec 53 km au compteur et dans le gps (le parcours est mémorisé)

C'était bien, bon la carte météo avait sans doute effrayé des vttistes, seul un petit crachin nous a accompagné le temps de traverser le pont de Gien car la vrai pluie est tombée vers 12h15 à l'heure où nous venions de nettoyer les vélos... avec ce que nous avions comme boue nous aurions pu remplir une rizière avec un seul vélo !

nous reviendrons en été !

Amitiés.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article