Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
VTT Mardié

Sports d'hiver ou les 73 printemps de Yves

9 Mars 2015 , Rédigé par VTT Mardie Publié dans #2015

Hello les amis,

Bon rétablissement tout d’abord à notre Champion Cri cri… qui s’en sort pas si mal finalement, le Yéti est costaud heureusement !… :-) Mais tu as raison, il est préférable désormais pour certains d’entre nous de laisser les exploits aux jeunes… donc pour celles et ceux qui sont aux sports d’hiver, je vous recommande des activités moins risquées : transat, vin chaud, tartiflette et raclette… sans oublier le dessert, mousse au cholocat !

En attendant de vous retrouver, quelques photos de notre rando de dernière minute au départ du parc de l’ASPTT à la source.

Nous étions 7 sur les 62 vététistes inscrits pour fêter les 73 printemps d’Yves …. qui lui n’a pas chuté, comme quoi, ce n’est pas qu’une question d’âge apparemment… :-)

Quelques lignes de cette aventure qui a commencé dès 8h35…. C’est l’heure en effet où nous sommes arrivés avec Seb, le temps de descendre les VTT, on retrouve l’équipe aux inscriptions… on rentre s’inscrire avec Seb et le temps de se faire servir par Miss sourire, nous ressortons avec un café dans la main…. Et là, surprise, nos 5 acolytes étaient partis devant…. convaincus que nous ne mettrions que 10 minutes à les rejoindre avec nos 29’’…

On fini notre café…et nous nous mettons donc en chasse avec Seb à 8h45… Finalement, ils n’avaient pas tort et nous aurions même pu prendre un second café… :-)

Mais avant d’atteindre ce lieu de pause, nous devrons affronter les éléments sur cette rando aurait pu se nommer « contre vents et marécages… » où encore « les Mardésiens en Thalasso »…. Single de 3 km avec des fossés remplis de boue… c’est à ce moment précis que j’ai regretté d’avoir reçu mon VTT aussi vite… :-) … pour la suite, ce sera encore de la boue et du vent jusqu’au ravito où nous attendait Tex… zut, c’est vrai, j’ai omis de vous préciser que Tex était parti avant le groupe pour réserver nos places sur ce ravito frugal… sincèrement, pour 3,5 €, c’était très copieux…

A ce propos, bizarrement, certains se verront proposer du vin chaud et saucisses chaudes où sandwichs jambon (cf. photo), pour ma part, on me proposera du pain d’épice et un verre de menthe… ils ont du voir que j’étais affûté et soucieux de ma ligne… :-)

Vin chaud bu et saucisses englouties, nous repartons avec toujours en tête, Tex parti 200 m devant… 1 km plus loin, nous arriverons au croisement 35 / 45 km… après 2 secondes de réflexion, nous choisirons d’accompagner Yves jusqu’au bout pour profiter plus longuement de son Anniversaire… mais avec tout de même une pensée pour notre ami Tex parti sur le 45… :-) mention spéciale car il fallait oser prolonger ce moment de thalasso…

Les 15 derniers km seront fidèles aux 20 premiers… boue, liquide heureusement mais boue tout de même… et à nouveau notre single de 3 km…les fossés ne s’étaient pas vidés entre temps… Seb ouvre la route, je le suis de près…un peu trop si j’en crois l’état de ma veste… nous finirons en fait comme nous avons commencé, en duo avec Seb… jusqu’à l’arrivée et serons prem’s à la zone de lavage…lavage intégral VTT + vététiste… il ne fait pas si froid heureusement… il est près de 11h… nouvelle pensée pour notre ami Tex qui doit encore être en train de « jouer » dans la boue…:-)

L’anniv. d’ YVES sera ensuite fêté autour d’un Gewurztraminer et pinot noir, mais pas d’Alsace…du Chili en fait… mais via Bordeaux (dégustation proposée par mon neveu Raphael, qui suit des études dans le Droit du Vin qui se lance dans un projet (je vous en parlerai plus en détails)....Vins très appréciés apparemment par toute l’équipe qui s’est faite remarquée à cette occasion par un journaliste de la REP, venu chercher nos impressions… il repartira convaincu que le sport peut rimer avec convivialité… suivi de notre amie Mari Lou (Ormes) qui s’arrêtera faire une photo souvenir…suivie de nos amis routards, Christophe et Jean-Paul… qui feront une pause (mais sans boire, ça coupe les jambes !) après leur petit tour de 110 km… :-) et c’est pas fini, il en reste 20 pour rentrer.. respect les gars !

Les 12 coups de midi n’allaient pas tarder à sonner lorsque Tex arriva… nous l’accueillons comme un champion et Fifi en bon chroniqueur (cf. photo).. Yves se verra contraint d’ouvrir son Sauvignon pour trinquer et requinquer notre Mardésien du jour…

C’était certainement un peu long mais ce n’est pas tous les jours que notre ami Yves fête ses 73 ans….

Bonne semaine, bonnes vacances et bon rétablissement aux blessés anciens et nouveaux… et gare aux chutes pour les casses cou !

JM

Sports d'hiver ou les 73 printemps de Yves

euh l'cricri...me dis pas que tu le vois pas arriver Jean-Marie, avec ses histoires de tamalou. Tout ça c'est pour être prioritaire aux massages lors du roc.
non, non, t'as rien du tout, tu feras la queue comme tout le monde Cri-cri! :-)

"Hervé le messie!"

Sinon nous étions 3 au départ de pont aux moines ce matin : José, Hervé et ma pomme. Pas de Romu à l'horizon après 1/4 d'heure d 'attente donc on y va.

Nous sommes partis sur la boucle des 42 (boucle Orléans-Jargeau en passant par les bords de Loire), souhaitant nous épargner 'un peu' des sacs d'eau tombés la nuit.
C'était malheureusement peine perdue puisque après quelques centaines de mètres, nous sommes déjà repeints.
Le vent de face en direction d'Orléans ralenti un peu le rythme jusqu'à ce que José prenne les devants pour accélérer un peu. (il fait son Cri-cri des fois José sauf que lui,il se plaint pas).
Arrivés au pont de chemin de fer, première halte technique. Faut dire qu'il est pas en forme mon vélo ce matin. Au réveil déjà, il grinçait des dents. Le guidon ne tournait pas. Après une collation au wd40, il a bien voulu partir, mais pas en grande forme. La chape du dérailleur, que certains d'entre vous ont remarqués quelques peu tordue, a fini d'être rongée par la chaine et cette dernière veut se faire la malle par le trou qu'elle a créée. Mais si l'on s'arrête à ce moment c'est parce que je suis crevé! Enfin non, pas moi, le vélo.
Je démonte, remplace la chambre et trouve un petit morceau de silex dans le pneu!
Vu la qualité de mon matériel ce jour, je décide d'éviter de prendre ma pompe qui, à défaut de gonffler les pneus, provoque rires et colibés à chaque utilisation. C'est là que mon messie du jour intervient. Hervé me prête sa pompe rose de 1986, qui, je le cite "était alors en harmonie avec la couleur de mon premier VTT".
Rassurer-vous (ou pas), Hervé a changé de bord depuis et a retrouvé le droit chemin...Il a maintenant un vélo vert...

Nous voilà repartis et nous traversons la Loire via le pont évoqué plus haut. C'est alors au tour de mon dérailleur de se faire remarquer. Après une courte halte (juste avant ma crevaison), la chaine veut de nouveau prendre la poudre d'escampette. Nouvel arrêt donc  où le messie du jour me donne alors un rilsan afin de maintenir la chaine dans son logement.
Après un dernier arrêt où je peaufine les réglages, nous passons l'île Charlemagne et accélérons le rythme sur le single qui rejoins la levée. Le single n'en est d'ailleurs plus vraiment un puisque qu'il a été nettoyé et élargi. Du coup plus vraiment de pilotage mais la boue est très présente.

La partie de levée côté sud se fera avec une facilité déconcertante (27-28km/h), poussés que nous sommes par le vent cette fois devenu ami. Nous monterons à 42km/h lorsque José (le Cri-cri du jour) prendra la roue d'un routier qui passait par là.

Nous laisserons mon messie du jour à Saint Denis de l’hôtel et José repartira pour une petite boucle supplémentaire quand je le quitte devant la maison. Il est 11h15, vu les péripéties, le rythme était plutôt bon malgré la boue

Merci à mon messie et à José pour la balade, bon Anniversaire Yves et bonne semaine à tous

Renaud

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

le ski cé super vent glacial neige brouillard donc

pas de visualité pour descendre par contre on sait tous de suite si le corp encaisse les chutes

2 sur la tete avec vertebre qui craque au contact du sol 

cote endolorie

fesse meurtrie

épaules explosées 

mais tous cela a tenue alors 

la derniére chute épaule +nez + arcade +cote 

le soir pas de probléme mais le matin tete qui tourne vomissement 

aller au médecin et je fini au scanner a issoire 

juste les cristaux de l'oreille interne 

ca va mieux aujourd'hui 

faut pas viellir a+

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article